Electrodes cupules EEG réutilisables,
y a-t-il un risque pour vos patients ?

Les électrodes EEG réutilisables peuvent contenir des bactéries susceptibles de provoquer des infections noscomiales.¹

Saviez-vous que les électrodes EEG sont classées comme des dispositifs semi-critiques ?2 Cela signifie qu’elles sont soumises à des exigences de désinfection de haut niveau3 – comme les bronchoscopes et les colonoscopes. 

Un nettoyage insuffisant des électrodes EEG réutilisables peut provoquer des infections nosocomiales (IN) à l’hôpital1. Selon l'ENP5 (Enquête nationale de prévalence) réalisée pour la Santé Publique par les réseaux CPIAS, les infections noscomiales sont les événements indésirables les plus fréquents dans le domaine de la santé. Un patient hospitalisé sur 20 contracte au moins une infection nosocomiale et près d'un patient sur 7 reçoit un traitement antibiotique. Le traitement des infections noscomiales est coûteux pour le secteur de la santé et peut représenter un risque pour les patients.1 

1 cupule EEG réutilisable sur 4
est contaminée1

Une étude multicentrique récente a examiné si les électrodes EEG réutilisables, prêtes à l’emploi contiennent des bactéries susceptibles de provoquer des infections nosocomiales.1
1 électrode sur 4 était contaminée.1 Les cultures positives ont été classées par risque d'infection. 90 % des électrodes EEG réutilisables contaminées et nettoyées contenaient des bactéries susceptibles de provoquer des infections nosocomiales.1

Télécharger le résumé de l'étude multicentrique

Télécharger le résumé de l'étude en cliquant sur le lien ci-dessous. 
 

Télécharger le résumé
 

Electrodes cupules EEG - Arrêtez la contamination croisée 

1 électrode cupule EEG sur 4 est contaminée par une bactérie pathogène. Les cupules réutilisables sont complexes et coûteuses à nettoyer. Les bactéries à risque pourraient provoquer une infection nosocomiale.
Vous pouvez minimiser la contamination croisée en utilisant des électrodes cupules EEG à usage unique.

Y a-t-il un risque pour vos patients ?

Tous les patients hospitalisés et patients sortants sont exposés à des risques d'infections nosocomiales. Certaines catégories de patients sont plus à risque, comme les patients soignés dans des unités spécialisées ou dans des services de soins de longue durée.4

Les électrodes EEG sont des dispositifs semi-critiques appliqués sur la peau. Les résultats de l’étude montrent qu’un grand nombre d’électrodes de cupules réutilisables sont contaminées par des bactéries à risque ou à risque potentiel.1 Il est donc conseillé de réévaluer les méthodes de nettoyage et les pratiques standards générales pour les électrodes EEG.1

Ainsi, on peut envisager des électrodes EEG à usage unique pour minimiser le risque potentiel de contamination croisée entre patients.1 

Voir nos électrodes cupules

 

La désinfection est un procédé coûteux, complexe et long

Le nettoyage seul n’élimine pas les bactéries. La désinfection est nécessaire pour écarter les débris microscopiques, y compris le sang.

Il existe trois niveaux de désinfection et les cupules réutilisables nécessitent le plus haut niveau.3  Les recommandations sont complexes. Lorsqu'elles sont suivies, le processus de nettoyage dure 20 minutes environ. Par ailleurs, les recommandations suggèrent que les électrodes d’EEG réutilisables soient stérilisées par autoclavage.

Le coût de la désinfection

En suivant les recommandations, le nettoyage des électrodes EEG réutilisables est complexe et prend beaucoup de temps. Lorsque vous combinez le coût des cupules réutilisables avec le coût et le temps de nettoyage, ces électrodes peuvent devenir des dispositifs médicaux très coûteux. 

Votre établissement peut diminuer le risque d'infection associé aux Soins (IAS)

Dans le cadre d'une stratégie visant à réduire le risque de contamination secondaire à une infection noscomiale, de nombreuses institutions ont adopté des techniques de désinfection strictes. Le recours à des cupules à usage unique peut être envisagé pour élimener le risque potentiel de contamination croisée.1

 

Je souhaite être contacté !

Vous souhaitez en savoir plus, complétez le formulaire de contact et nous vous recontacterons au plus vite.


Nous tenons à votre vie privée
Ambu collecte vos données transmises afin de vous délivrer des informations sur les produits et les soins de santé pouvant vous aider à optimiser votre flux de travail, réduire vos coûts et améliorer vos soins patients. Vous pouvez vous désabonner à tout moment. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre déclaration de vie privée.

Références

  1. N. M. M. Albert et al (2018) Contamination of Reusable Electroencephalography Electrodes: A Multi-Center Study

  2. Occupational Safety and Health Administration (OSHA) requirements

  3. N. K. Scott (2013) Infection Prevention: 2013 Review and Update for Neurodiagnostic Technologists, The Neurodiagnostic Journal, 53:4, 271-288

  4. International Organisation of Societies for Electrophysiological Technology (OSET) – Guidelines for infection control in clinical Neurophysiology department 

  5. Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en établissements de santé, France, Mai-Juin 2017

 

keyboard_arrow_up