Contrôle des infections

Contamination croisée des bronchoscopes réutilisables

 

 

Is contamination of endoscopes really a problem?

C'est une évidence. Aucun autre dispositif médical n'a engendré plus de cas d'infections nosocomiales que les endoscopes contaminés.1​

Les résultats d'une étude conduite par une commission sénatoriale américaine prouvent qu'entre 2012 et le printemps 2015, les endoscopes ont causé dans le monde plus de 250 infections engageant un pronostic vital, incluant des infections à bactéries Carbapénèmes Résistant Enterobacteriaeae (CRE) résistantes à quasiment tous les antibiotiques.2

La contamination et les retraitements imparfaits des endoscopes ont été reconnus comme un problème majeur pour la sécurité des patients par l'ECRI - une organisation à but non lucratif dédiée à l'amélioration de la sécurité patient. Par conséquent, la liste annuelle de l'ECRI "Top 10 Health Technology Hazards” a continuellement inclus ce problème ces 9 dernières années.3​

Voulez-vous en savoir plus?


Inscrivez-vous ici

Les risques liés aux biofilms avec les endoscopes réutilisables

Les procédures habituelles de retraitement n'éliminent pas de manière fiable les biofilms à l'intérieur des canaux des endoscopes réutilisables.21
Par conséquent, la mise en place de contrôles et d'une surveillance microbiologique du retraitement des endoscopes est nécessaire pour la détection précoce de formation de colonisations ou de biofilms et pour prévenir toute contamination et infection patient après les procédures endoscopiques.22

 

La FDA exige des contrôles

Le 12 mars 2015, l'administration américaine de régulation "U.S. Food and Drug Administration" a annoncé de nouvelles actions pour améliorer la sécurité des dispositifs médicaux réutilisables et pour lutter contre la propagation possible d'agents infectieux entre deux utilisations sur patient.4, 5, 6​

Informations de sécurité sur les bronchoscopes

Depuis, la FDA a publié un nouveau guide sur le retraitement des dispositifs médicaux, organisé un séminaire de deux jours sur la transmission des infections associées aux endoscopes, diffusé des avertissements aux fabricants de duodénoscopes pour l'absence de rapports d'évènements indésirables et publié une information de sécurité sur l'infection associée aux bronchoscopes souples retraités.6

Les interventions de la FDA

Mars, 2015: 
Nouveau guide sur le retraitement des dispositifs médicaux

Mai, 2015: 
Séminaire de deux jours sur la transmission des infections associées aux endoscopes

Août, 2015: 
Demande d'études de surveillance après-vente sur les endoscopes

Août, 2015:
Avertissements aux fabricants de duodénoscopes

Septembre, 2015: 
Information de sécurité sur les bronchoscopes

Novembre, 2016: 
Mort de deux patients aux Etats-Unis due à des broncoscopes contaminés7

Janvier, 2017: 
183 rapports d'évènements indésirables liés à des bronchoscopes contaminés ont été signalés à la FDA en 2016

Janvier, 2018: 
Les rapports d'évènements indésirables atteignent un nouveau record : 215 adressés à la FDA en 2017.

Mars, 2018: 
La FDA met en garde les fabricants de duodénoscopes contre leur incapacité à générer le suivi post-commercialisation pour évaluer le risque de contamination.

 

Augmentation continue de la non-conformité à une norme de contrôle des infections destinée à réduire le risque d'infection


IC.02.02.01 Non-compliance of US hospitals

The Joint Commission accredits and certifies nearly 21,000 health care organizations and programs in the United States.

The Joint Commission Standard IC.02.02.01: requires organizations to reduce the risk of infections associated with medical equipment, devices and supplies. Since 2009, there has been a continuous increase in non-compliance with IC.02.02.01 as equipment is improperly high level disinfected (HLD) and sterilized.

"To this point, The Joint Commission has found that from 2013-2016, immediate threat to life (ITL) declarations directly related to improperly sterilized or HDL equipment increased significantly. In 2016, 74 percent of all ITLs were related to improperly sterilized or HDL equipment.23

Les bronchoscopes souillés réprésentent un challenge particulier

Les bronchoscopes réutilisables sont difficile à nettoyer et à désinfecter en raison de leur canal opérateur long et étroit mais aussi en raison de la fragilité de leurs matériaux. L'établissement de santé peut-il garantir à 100% l'efficacité de la désinfection de chaque endoscope ?
Malgrè le suivi des instructions de retraitement, les contaminations de dispositifs persistent et le non-respect scrupuleux de ces instructions sont à l'origine des endoscopes contaminés.6, 8​

Le nettoyage standard n'est pas suffisant

Le véritable nombre de contaminations croisées et d'infections durant une bronchoscopie flexible est probablement très largement sous estimée en raison notamment d'une sous-déclaration ou d'un manque de surveillance.8, 9​

En 2013, 50 études associées à des infections avec des bronchoscopes souples ont été identifiées. Sur 30 d'entre elles, on a retrouvé le même contaminant dans le patient et dans le bronchoscope.  Un total de 569 patients contaminés et 115 infectés (20,21%) pouvaient être directement reliés à des bronchoscopes contaminés.8​

Les procédures habituelles de retraitement n'éliminent pas de manière fiable les biofilms à l'intérieur des canaux des endoscopes réutilisables. On retrouve des biofilms dans 13 endoscopes sur 13 malgré le suivi stricts des procédures de nettoyages dans les canaux de 12 instruments sur 13.10

En conséquence, une autre étude à révélé une croissance microbienne dans 32 des 45 endoscopes (71%).17  

 

Souillures et micro-organismes dans les canaux d'aspiration

Des analyses au microscope à balayage électronique d'un canal d'aspiration présentent des impuretés en surface.

Des souillures biologiques sont associées aux impuretés et aux zones non endommagées.

Un aggrandissement de l'une des zones montre les souillures et divers micro-organismes.

Souillures et biofilms dans les canaux eau/air

Analyses au microscope à balayage électronique de canaux eau/air avec des biofilms.

Vue à faible-puissance d'une couche de souillures et de microfilms.

Un biofilm multicouche constitué de cellules d'apparence saine entourées et recouvertes d'exopolysaccharides à l'aspect amorphe.

Le risque de souches bactériennes multirésistantes augmente

Les réanimateurs ou les infirmièrs hygiénistes, concernés par le contrôle des infections sont au courant depuis de nombreuses années du risque de contamination et d'infection des patients. L'arrivée de bactéries multirésistantes comme les CRE ou Pseudomonas aeruginosa constituent de nouveaux défis en termes de risques pour les patients, les cliniciens, les hopitaux et les cliniques.

Des foyers d'organismes résistants aux médicaments causés par des bronchoscopes réutilisables ont été signalés.18,19,20

Regardez la vidéo qui démontre comment les bronchoscopes posent un réel risque de contamination-croisée.

L'impact financier d'une contamination croisée

La quantification des résultats d'une recherche bibliographique systématique a révélé une contamination globale des bronchoscopes de 8,7 %.* L'analyse comprend 1664 échantillons provenant de 13 études menées dans 8 pays différents.25-37

As the majority of patients contaminated from bronchoscopes suffer from pneumonia8,13 costs linked to ventilator associated pneumonia ($25.149) are used as the clinical impact in the calculation of costs. Combining the 8% risk of cross-contamination with the 20,21% infection risk, the cost associated with cross-contamination can be calculated:

0.08 x 0.2021 x 25.149 = $407*


*Depending sources, risk of contamination and infections plus cost of VAP.

8% risk of a cross-contamination25-37 times the risk of an infection (calculation based on Kovaleva et al.8) times the cost of a ventilator-associated pneumonia $25.149.38  

In a recent Pseudomonas outbreak, the health-care costs directly related to the diagnosis, treatment, and hospitalization of the six affected patients were estimated to be $243.000 or $40.500 per patient.14

Usage unique. De nouvelles possibilités.

Les épidémies ont conduits les cliniciens à s'interroger sur la sécurité des bronchoscopes. Les endoscopes sont les dispositifs médicaux les plus fréquement associés aux cas d'infections nosocomiales.15, 16​

Le risque de contamination croisée due à des bactéries multirésistantes en réanimation lors d'une bronchoscopie au lit du patient peut être significativement réduite par l'utilisation d'un bronchoscope à usage unique.

Ambu aScope 4 Broncho à usage unique supprime les risques de contamination croisée : dans son emballage stérile il permet d'éviter également les biofilms résiduels causés par un retraitement imparfait des endoscopes.

Voir les produits

References

  1. CDC Guideline 2008. Disinfection and Sterilization in Healthcare Facilities.

  2. US senate report January 13, 2016 Preventable Tragedies: Superbugs and How Ineffective Monitoring of Medical Device Safety Fails Patients

  3. ECRI Institute https://www.ecri.org/Pages/default.aspx

  4. FDA News Release. FDA releases final guidance on reprocessing of reusable medical devices. March 12, 2015.

  5. Reprocessing Medical Devices in Health Care Settings: Validation Methods and Labeling. Guidance for Industry and Food and Drug Administration Staff. FDA. March 17, 2015.

  6. Go to article: Infections Associated with Reprocessed Flexible Bronchoscopes: FDA Safety Communication

  7. Go to: FDA MAUDE database

  8. Kovaleva et al. 2013; Transmission of Infection by Flexible Gastrointestinal Endoscopy and Bronchoscopy. Clinical Microbiology Rev. April 2013 vol. 26 no. 2, p. 231-254

  9. MM. Mughal et al.2004; Reprocessing the Bronchoscope: The Challenges, Seminars in Respiratory and Critical Care Medicine. Vol. 25 no. 4, p. 443-449

  10. Pajkos et al. Is biofilm accumulation on endoscope tubing a contributor to the failure of cleaning and decontamination? Journal of Hospital Infection 2004, 58:224-229.

  11. Terjesen et al. 2017; Early Assessment of the Likely Cost Effectiveness of Single-Use Flexible Video Bronchoscopes

  12. Michelle Alfa Ph.D.; Endoscope Reprocessing Verification Testing, Presentation, Meeting Materials Non-FDA Generated, FDA Committee Meeting, May 14-15, 2015

  13. R. Douglas Scott II, The Direct Medical Costs of Healthcare-Associated Infections in U.S. Hospitals and the Benefits of Prevention, Division of Healthcare Quality Promotion, National Center for Preparedness, Detection, and Control of Infectious Diseases, Centers for Disease Control and Prevention, March 2009

  14. Kovaleva et al. Usefulness of Bacteriological Monitoring of Endoscope Reprocessing, Therapeutic Gastrointestinal Endoscopy, Chap. 9, p. 141-162, 2011

  15. Srinivasan et al. An Outbreak of Pseudomonas aeruginosa Infections Associated with Flexible Bronchoscopes. The New England Journal of Medicine, 2003; 348;221-7

  16. CDC release from the Healthcare Infection Control Practices Advisory Committee (HICPAC) January 25, 2017. "Essential Elements of a Reprocessing Program for Flexible Endoscopes – Recommendations of the HICPAC

  17. Cori L. Ofstead et al 2018; Residual moisture andwaterborne pathogens inside flexible endoscopes: Evidence from a multisite study of endoscope drying effectiveness

  18. T. Waite et al 2016; Pseudo-outbreaks of Stenotrophomonas maltophilia on an intensive care unit in England.

  19. Janine Zweigner et al 2014; A carbapenem-resistant Klebsiella pneumoniae outbreak following bronchoscopy

  20. T Agerton et al 1997; Transmission of a highly drug-resistant strain (strain W1) of Mycobacterium tuberculosis. Community outbreak and nosoco- mial transmission via a contaminated bronchoscope.

  21. Ofstead et al 2017: Longitudinal assessment of reprocessing effectiveness for colonoscopes and gastroscopes: Results of visual inspections, biochemical markers, and microbial cultures

  22. Kovaleva and Buss: Usefulness of Bacteriological Monitoring of Endoscope Reprocessing

  23. The Joint Commission: Quick Safety Issue 33 May 2017

  24. Ofstead et al. 2018 “Effectiveness of reprocessing for flexible bronchoscopes and endobronchial ultrasound bronchoscopes” CHEST

  25. M. Guy et al. “Outbreak of pulmonary Pseudomonas aeruginosa and Stenotrophomonas maltophilia infections related to contaminated bronchoscope suction   valves” Europe's journal of infectious diseases epidemiology, prevention and control Eurosurveillance, Volume 21, Issue 28, 14 July 2016

  26. C. Ofstead et al 2016 “Practical toolkit for monitoring endoscope reprocessing effectiveness: Identification of viable bacteria on gastroscopes, colonoscopes, and bronchoscopes.”

  27. Cori L. Ofstead et al. 2018 “Residual moisture and waterborne pathogens inside flexible endoscopes: Evidence from a multisite study of endoscope drying effectiveness.” 

  28. P. Batailler et al 2015 “Usefulness of Adenosinetriphosphate Bioluminescence Assay (ATPmetry) for Monitoring the Reprocessing of Endoscopes.”

  29. M. Botana-Rial et al 2016 “A Pseudo-Outbreak of Pseudomonas putida and Stenotrophomonas maltophilia in a Bronchoscopy Unit.”

  30. C. DiazGranados et al 2009 “Outbreak of Pseudomonas aeruginosa Infection Associated With Contamination of a Flexible Bronchoscope”

  31. L. Gavaldà et al 2015 “Microbiological monitoring of flexible bronchoscopes after high-level disinfection and flushing channels with alcohol: Results and costs”

  32. T. Guimarães et al 2016 “Pseudooutbreak of rapidly growing mycobacteria due to Mycobacterium abscessus subsp bolletii in a digestive and respiratory endoscopy unit caused by the same clone as that of a countrywide outbreak”

  33. M. Marino et al 2012 “Is Reprocessing After Disuse a Safety Procedure for Bronchoscopy?”

  34. D. Rosengarten et al 2010 “Cluster of Pseudoinfections with Burkholderia cepacia Associated with a Contaminated Washer ‐ Disinfector in a Bronchoscopy Unit”

  35. N. Shimono et al 2008 “An outbreak of Pseudomonas aeruginosa infections following thoracic surgeries occurring via the contamination of bronchoscopes and an automatic endoscope reprocessor.”

  36. S. Vincenti et al 2014 “Non-fermentative gram-negative bacteria in hospital tap water and water used for haemodialysis and bronchoscope flushing: Prevalence and distribution of antibiotic resistant strains”

  37. T.D. Waite et al “Pseudo-outbreaks of Stenotrophomonas maltophilia on an intensive care unit in England.”

  38. R. Douglas 2009 “The Direct Medical costs of Healthcare-Associated Infections in U.S. Hospitals and the Benefits of Prevention”

     

keyboard_arrow_up